Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nulla dies sin linea

Recherche

Vivre ou rêver sa vie...

Vous êtes sur un blog d'écriture qui a connu plusieurs mutations. Ce blog suit ma route depuis de nombreuses années désormais, perdant ou gagnant du contenu au gré des vents et de ma météo intérieure.

Cette route me plait, son paysage est plutot sympathique, parfois surprenant, burlesque ou inatendu, mais toujours intéressant, enrichissant à mes yeux.

Mi 2010 la route a biffurqué en angle droit, changeant brusquement d'orientation, de paysage et de destination. Le nouveau décor est si riche que je lui dois toute mon attention. Cela implique moins de temps pour écrire ici, faisant mentir en ligne ma devise "Nulla Dies Sin Linea".

Presque 5 années ont passées. Une pause dans laquelle j'ai vécu tout plein de belles choses qui, si elle m'ont enrichie, m'ont éloignée de l'écriture. Aujourd'hui j'ai d'autres priorités : Ririe (née en 2012), Fifi (né en 2013) et Loulou (né en 2015)... sans oublier leur géniteur "l'homme".
Mais l'envie est toujours là, alors pourquoi ne pas reprendre un peu le voyage ? Je ne promets pas de faire du quotidien, juste d'essayer de reprendre mon carnet de croquis... peut être un peu différemment ?

Cordialement,

CMASC,
aka Sylvia George

Archives

Cmasc, portraits croqués

Photo, peinture ou dessin, les portraits m'intéressent depuis longtemps. 
Que sait-on d'un personnage, face à son image ?
Que disent les lignes ?
Que cachent-elles ?

Je vous propose une expérience : chaque jour, à heure fixe, apparaît un nouvel article, portrait d'une personne réelle ou rêvée.  
Découvrez portraits croqués différement, par les mots plutôt que par les images. Acceptez cette invitation à un voyage dans l'imaginaire. 
Et profitez bien du paysage... 

8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 16:00


Châtain clair, yeux noisette
Grande, sportive et suffragette
De nombreuses passions

Animent ses intentions

 


Habillée, Eloïse retourna dans la salle de bain pour finir de se maquiller.
Elle appréhendait cette soirée. Ses amis ne se connaissent pas entre eux. Est-ce que la mayonnaise allait prendre ? Est-ce que ses copains du coin accepteront de « se mélanger » avec ses copains d’école. Est-ce que ses amies d’enfances passeront une bonne soirée au milieu de tous ces inconnus ?


Pour la première fois ses vies professionnelles, étudiantes, sportives et associatives se retrouvaient dans la même pièce. Tout le monde n’était pas invité, la maison ne le permettait pas. Déjà, rien qu’avec les indispensable, elle remplissait le séjour et débordant sur le jardin.
Une partie d’elle s’amusait à l’idée de mélanger des gens aussi différents que l’huile et l’eau. La variété de ses passions se refléterait dans la fête de ce soir. De quoi ses coéquipiers de la natations vont-ils entretenir ses collègues infirmières ? Son chef à la chorale, s’entendra-t-il avec son premier petit ami ? Ses copines de lycée comprendront elle le langage imagé de son voisin musicien ?

La sonnette interrompit sa rêverie. Eloïse fit une grimace au miroir, son sourire espiègle mettant en valeur ses fossettes et alla ouvrir la porte a ses premiers invités.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T

L'huile et l'eau, deux substances qui ne se mélangent pas mais ne forment qu'une simple émulsion qui semble parfaitement homogène à première vue...comme ce liant des relations humaines qui parfois
prend et à d'autres moments s'effiloche pour que les petites gouttes humaines s'éparpillent sans jamais se rencontrer ni échanger sauf sous l'angle des apparences


Répondre
S

Merci pour avoir relevé l'image...
Ton illustration est très poétique. Cependant, je ne suis pas totalement d'accord : la mayonnaise est une substance propre dont la consistancce est différente de l'huile et l'eau. à la fois plus
épaisse et plus solide au toucher.


Articles Récents

Problème ancilaire

Si une bonne âme peut me donner la technique pour réduire la taille de la colonne de droite d'un blog overblog à 3 colonnes, j'aprécierais grandement... (contact via le formulaire ou les commentaires aux articles)

sinon...