Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nulla dies sin linea

Recherche

Vivre ou rêver sa vie...

Vous êtes sur un blog d'écriture qui a connu plusieurs mutations. Ce blog suit ma route depuis de nombreuses années désormais, perdant ou gagnant du contenu au gré des vents et de ma météo intérieure.

Cette route me plait, son paysage est plutot sympathique, parfois surprenant, burlesque ou inatendu, mais toujours intéressant, enrichissant à mes yeux.

Mi 2010 la route a biffurqué en angle droit, changeant brusquement d'orientation, de paysage et de destination. Le nouveau décor est si riche que je lui dois toute mon attention. Cela implique moins de temps pour écrire ici, faisant mentir en ligne ma devise "Nulla Dies Sin Linea".

Presque 5 années ont passées. Une pause dans laquelle j'ai vécu tout plein de belles choses qui, si elle m'ont enrichie, m'ont éloignée de l'écriture. Aujourd'hui j'ai d'autres priorités : Ririe (née en 2012), Fifi (né en 2013) et Loulou (né en 2015)... sans oublier leur géniteur "l'homme".
Mais l'envie est toujours là, alors pourquoi ne pas reprendre un peu le voyage ? Je ne promets pas de faire du quotidien, juste d'essayer de reprendre mon carnet de croquis... peut être un peu différemment ?

Cordialement,

CMASC,
aka Sylvia George

Archives

Cmasc, portraits croqués

Photo, peinture ou dessin, les portraits m'intéressent depuis longtemps. 
Que sait-on d'un personnage, face à son image ?
Que disent les lignes ?
Que cachent-elles ?

Je vous propose une expérience : chaque jour, à heure fixe, apparaît un nouvel article, portrait d'une personne réelle ou rêvée.  
Découvrez portraits croqués différement, par les mots plutôt que par les images. Acceptez cette invitation à un voyage dans l'imaginaire. 
Et profitez bien du paysage... 

6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 16:00

le-four-des-navettes-marseille.jpgSouvenir Proustien cocasse, inattendu !
Baiser de l’enfance, oubli de mémoire,
Sous un linge masqué tout au fond de l’armoire,
Par son ton sur la langue est d’un coup revenu…

 

Marseille est beau sous son ciel bleu et son vent froid. Sur le flan gauche du vieux port, à mi pente, se trouve St Victor, église aux fondations anciennes et à l’orgue nouveau. La nuit s’approche quand elle sort de ce lieu magique. Son regard accroche la pancarte à l’angle de la rue Sainte : « four à Navettes ».

 

Navettes ?

 

Mot familier et intriguant de son enfance. Elle n’est pourtant pas marseillaise. Comment peut-elle  connaître ?
Remontant la rue, elle s’approche de la boutique.
Jamais vu cette façade. Logique, elle n’est venue qu’une seule fois à Marseille dans sa vie. Il a plus de vingt-cinq ans. A l’Enterrement.
Elle était enfant.

 

La façade de bois peint la regarde, inconnue, étrangement familière, dans cette ville aussi originelle qu’exotique.

 

Cette odeur…
Elle pousse la porte.
… Fleurs d’oranger. A plein nez.

 

Sur un étal de la boutique, les navettes la regardent, forme connue de son enfance oubliée. Les tarifs peints, leur origine, quelque part du côté de la Chandler, les tomettes au sol : nous sommes au cœur de la cité Phocéenne.

 

Serviable, une vendeuse lui offre un bout de bois, l’autorisant à gouter cette spécialité.
Elle aime cette odeur... Enfourne le bout de pâtisserie... Doit se forcer pour ne pas recracher.

 

Ce goût la ramène loin, oh, loin… Dans un univers d’enfant obstiné et embarrassant. Un monde où l’on forçait à goûter les plats des grands parents. A sa plus grande horreur, malgré ses hauts de cœurs, elle devait enfourner les biscuits d’oranger, mâcher et avaler, à jamais dégoutée, ignobles navettes, vieille et terrible dette !

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


bel anti datage !


j'espere que tu as passé un bon week end pascal !


pour le lapin de paques, il y peut rien c'est son nom !


http://en.wikipedia.org/wiki/Eastern_Cottontail



Répondre
S


Chut ! (Bon, j'avoue, c'est pas la première fois... En plus j'aurais pu éviter, mais bon des fois on a une vie !)


Ton eastern cotontail (TOI, un lien WIKI ?) : c'est une blague ?!


Bises


 



Articles Récents

Problème ancilaire

Si une bonne âme peut me donner la technique pour réduire la taille de la colonne de droite d'un blog overblog à 3 colonnes, j'aprécierais grandement... (contact via le formulaire ou les commentaires aux articles)

sinon...