Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nulla dies sin linea

Recherche

Vivre ou rêver sa vie...

Vous êtes sur un blog d'écriture qui a connu plusieurs mutations. Ce blog suit ma route depuis de nombreuses années désormais, perdant ou gagnant du contenu au gré des vents et de ma météo intérieure.

Cette route me plait, son paysage est plutot sympathique, parfois surprenant, burlesque ou inatendu, mais toujours intéressant, enrichissant à mes yeux.

Mi 2010 la route a biffurqué en angle droit, changeant brusquement d'orientation, de paysage et de destination. Le nouveau décor est si riche que je lui dois toute mon attention. Cela implique moins de temps pour écrire ici, faisant mentir en ligne ma devise "Nulla Dies Sin Linea".

Presque 5 années ont passées. Une pause dans laquelle j'ai vécu tout plein de belles choses qui, si elle m'ont enrichie, m'ont éloignée de l'écriture. Aujourd'hui j'ai d'autres priorités : Ririe (née en 2012), Fifi (né en 2013) et Loulou (né en 2015)... sans oublier leur géniteur "l'homme".
Mais l'envie est toujours là, alors pourquoi ne pas reprendre un peu le voyage ? Je ne promets pas de faire du quotidien, juste d'essayer de reprendre mon carnet de croquis... peut être un peu différemment ?

Cordialement,

CMASC,
aka Sylvia George

Archives

Cmasc, portraits croqués

Photo, peinture ou dessin, les portraits m'intéressent depuis longtemps. 
Que sait-on d'un personnage, face à son image ?
Que disent les lignes ?
Que cachent-elles ?

Je vous propose une expérience : chaque jour, à heure fixe, apparaît un nouvel article, portrait d'une personne réelle ou rêvée.  
Découvrez portraits croqués différement, par les mots plutôt que par les images. Acceptez cette invitation à un voyage dans l'imaginaire. 
Et profitez bien du paysage... 

25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 16:00

doudous2.jpg
Support d’enfance
Protège l’innocent
Qui peut, en toute confiance
Partager ses songes insouciants

 

« Il est où l’éléphant vert ? Ah ! Le Voilà ! Il est là ! » Les parents supposent que c’est à force de répéter ce jeu que « A » s’appelle ainsi. Arrivé dans les bras du parrain de sa sœur, il était vert et doux, l’éléphant d’Afrique. Aujourd’hui la trompe est défraichie, le corps flasque et plat, mais le grelot est encore là, rappelant sa présence auprès de l’enfant.

 

Babou est une abeille. Un garçon abeille. Au milieu des cadeaux de naissance, sa petite taille a eu la préférence. Quand il a trop trainé, il passe en machine, et sa propriétaire attend devant pendant une bonne partie du cycle, afin de le rassurer. Depuis quelque temps, Babou a un jumeau. Mais le rappeler n’est pas beau.

 

Qu’a bien pu devenir Minou le chat en peluche ? Sa propriétaire s’y est cramponnée pendant huit années. Disparu du jour au lendemain, au fond d’une armoire ou dans un jardin, compagnon sous le masque à travers l’orage, pelucheux et flasque perdu dans un nuage.

 

Hercule aussi est un chat. Noir et blanc à poil ras, il possède des moustaches en nylon et un corps souple qui sent bon. Rebaptisé «  Maou » par sa petite propriétaire, il vient de loin, souvenir soyeux et raffiné de vacances dans un lieu vénéré.

 

Beau est un basset, nommé d’après le chien familial. Attache d’un petit garçon voyageur, il prend l’avion régulièrement, enroulé dans un multicolore dodo qu’il porte enroulé comme une cape, tel un super héros.

 

Mais ce tableau des mascottes serait incomplet sans « Buzz ». Personnage de dessin animé, il a accompagné son enfant quelque temps jusqu’à se faire remplacer par un superman. De ces choix, une constante émane : le préféré doit savoir voler.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

C'est tes doudous à toi ?
Comment fais tu pour dormir, dans ce petit lit si encombré ?


Répondre
S

Sur la photo, non. Dans le texte oui, y'a le mien. J'ai faillit parler de l'oreille d'un certain lapin, du reste... une sorte d'oublit. ce sera pour la prochaine fois...


Articles Récents

Problème ancilaire

Si une bonne âme peut me donner la technique pour réduire la taille de la colonne de droite d'un blog overblog à 3 colonnes, j'aprécierais grandement... (contact via le formulaire ou les commentaires aux articles)

sinon...