Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nulla dies sin linea

Recherche

Vivre ou rêver sa vie...

Vous êtes sur un blog d'écriture qui a connu plusieurs mutations. Ce blog suit ma route depuis de nombreuses années désormais, perdant ou gagnant du contenu au gré des vents et de ma météo intérieure.

Cette route me plait, son paysage est plutot sympathique, parfois surprenant, burlesque ou inatendu, mais toujours intéressant, enrichissant à mes yeux.

Mi 2010 la route a biffurqué en angle droit, changeant brusquement d'orientation, de paysage et de destination. Le nouveau décor est si riche que je lui dois toute mon attention. Cela implique moins de temps pour écrire ici, faisant mentir en ligne ma devise "Nulla Dies Sin Linea".

Presque 5 années ont passées. Une pause dans laquelle j'ai vécu tout plein de belles choses qui, si elle m'ont enrichie, m'ont éloignée de l'écriture. Aujourd'hui j'ai d'autres priorités : Ririe (née en 2012), Fifi (né en 2013) et Loulou (né en 2015)... sans oublier leur géniteur "l'homme".
Mais l'envie est toujours là, alors pourquoi ne pas reprendre un peu le voyage ? Je ne promets pas de faire du quotidien, juste d'essayer de reprendre mon carnet de croquis... peut être un peu différemment ?

Cordialement,

CMASC,
aka Sylvia George

Archives

Cmasc, portraits croqués

Photo, peinture ou dessin, les portraits m'intéressent depuis longtemps. 
Que sait-on d'un personnage, face à son image ?
Que disent les lignes ?
Que cachent-elles ?

Je vous propose une expérience : chaque jour, à heure fixe, apparaît un nouvel article, portrait d'une personne réelle ou rêvée.  
Découvrez portraits croqués différement, par les mots plutôt que par les images. Acceptez cette invitation à un voyage dans l'imaginaire. 
Et profitez bien du paysage... 

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 16:00

The-game 

"Le jeu"

© TomaBw 2009

Le jeu de l’amour a un discours insipide
Muni de lois procréées par un esprit rigide
Être à deux fait de vous un humain intrépide
Et vouloir s’engager est le lot du stupide.

 

Homme faible, regardes moi bien dans les yeux
Tenter de t’échapper est un stupide vœu pieux
Désormais prisonnier de mon bon vouloir
Ton esprit est à moi : tu es en mon pouvoir

 

Se donner à quelqu’un revient à lâcher prise
Abandonner sa liberté, perdre maîtrise
Sur sa vie, accepter de lui laisser main mise
Tout donner à l’être dont on s’est éprise

 

Se défaire enfin de sa singularité
Pour la métamorphoser en dualité
Détruire, oui, mais construire l’avenir
Utiliser à deux les cartes pour s’en sortir

 

 
Texte en collaboration avec de-l-image-aux-mots.over-blog.fr Pour en savoir plus sur le projet de TomaBW c'est par (cliquer sur lien)

Partager cet article
Repost0
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 16:00

Garder à mon regard la chose qui me frappe

Garder en mon pouvoir la phrase qui m’attrappe

L’avoir sous la main en permanence, oui, mais,

A la vue des autres, sûr, je la cacherais.

 

Phrase du poète, influence d’une idée,

Sur un objet courant je la voudrais gravée,

A travers la matière enfin la conserver,

Une boite en bois au couvercle transpercé.

 

Mais comment des autres protéger ma devise ?

Comment cacher, en la montrant, l’idée promise ?

C’est simple ! En inversant la maxime je peux

 

La cacher en fermant la boite toute bête,

La revoir en lisant au travers de sa tête,

Et garder sous les yeux la phrase que je veux.

 

Vers 1998

Partager cet article
Repost0
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 16:00

Dernier-elan

"Dernier Elan"

© TomaBw 2008

  

Je suis né il y a longtemps.

J’ai vécu mille et un printemps.

Immortel, toujours en mouvement,

Je vogue tout naturellement.

 

Ignorant de la mort comme de la naissance,

Le cycle de la vie garde son innocence

A mes yeux. Les hommes s’inquiétant par essence

De leur fin, semble paralysés dès l’enfance.

 

Alors, je veux leur faire un cadeau

Un répit pour leurs vies d’animaux.

Dans leurs sommeils je leur apparaîtrais en rêve,

Apporterais avec moi l’idée d’une trêve,

 

J’offrirais à chacun santé, bonheur et chance

Amour de son prochain, le choix d’une vie dense.

En échange je ne veux presque rien :

Une petite âme pour mon bien....

 

Après leurs morts évidement,

Ne m’intéressent pas les vivants !

La moralité des hommes est si futile,

Se damner est-il cher pour une vie utile ?

 

 


Texte en collaboration avec de-l-image-aux-mots.over-blog.fr Pour en savoir plus sur le projet de TomaBW c'est par (cliquer sur lien)

Partager cet article
Repost0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 16:00

black-virgin.jpg"Vierge noire"

© TomaBw 2009

 

Fantômes ennemis

 

Connaissez-vous cette légende de Mathilde,

Vierge blanche morte loin de son fiancé,

Cherchant vengeance depuis, sans autre pensée,

Fantôme décédé à jamais intrépide ?

 

Un soir Mathilde acheva la vie par erreur

D’un aimable jeune homme à l’amante fragile :

Sa vierge inconsolable cercla son cou gracile

D’une corde, se jeta dans le vide en pleurs…

 

A l’instant de sa mort elle eût temps de maudire

Mathilde, sorcière mettant les hommes à mort !

Sans le savoir, la vierge a pu jeter un sort :

A chaque assassinat, Mathilde doit revivre

Perte de son amant, oubli de sa raison,

Toute l’horreur du choc, tout le mal illusoire.

La vierge noire est là, témoin du désespoir,

Mathilde doit souffrir, telle est sa punition.

 

Pourtant, cela n’allège aucunement la peine.

Vengée, la vierge noire est tout aussi fantôme.

Liées, les deux mortes ne forment plus qu’un atome

Tombant en spirale dans un gouffre de haine.

   

 



Texte en collaboration avec de-l-image-aux-mots.over-blog.fr Pour en savoir plus sur le projet de TomaBW c'est par (cliquer sur lien)

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 16:00

Once upon"Une fois sur la croix"

© TomaBw 2007



Fais le bon choix,

Sors de ton cafard,

Il sera trop tard,

Une fois sur la croix.

 

Regardes la vie sublime,

Le ciel, son petit nuage,

Laisses tomber cette rage,

Reprends donc un peu d’estime.

 

Le chagrin ne se lie à aucun destin,

Enfonces toi bien cette idée dans la tête.

Ouvres les yeux et mets ton cœur à la fête,

Avale la vie, ses nectars et parfums.

 

Parce que ce n’est pas ici, sur cette croix,

Que tu t’en sortiras, martyr de pacotille !

Essaies de sourire pour que ta vie scintille,



Texte en collaboration avec de-l-image-aux-mots.over-blog.fr Pour en savoir plus sur le projet de TomaBW c'est par (cliquer sur lien)

Partager cet article
Repost0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 16:00

Let-me-ignore"Laisse moi ignorer"

© TomaBw 2009

Laisse moi ignorer
Ce que je ne veux savoir,
Aie un peu de pitié,
Pour moi qui cherche à croire.

- J’ai eu des amants, souffles invisibles entre nous, Leurs noms flottent dans le vent, rappels de moments flous…

Laisse moi ignorer
Tout déboire sentimental,
Je ne veux imaginer
L’attraction fatale.

- J’ai aimé un enfant repartit avec son père, me laissant un goût amer de mauvaise maman…

Laisse moi ignorer
Echec et erreur,
Sale goût des faits,
Défaites et malheurs.

- J’ai brûlé ma maison, tuant tout mes animaux sans la moindre raison, ni l’excuse d’idéaux…

Laisse moi ignorer
Mauvais traitements,
Stupidité et lâcheté,
Méprise de jugement.

- Laisses moi m’en aller tranquillement, je suis décédée depuis bien trop longtemps.

Tu ne peux ignorer
A quel point je suis vide.
Permets-moi de rêver
A une vie moins rigide…


Texte en collaboration avec de-l-image-aux-mots.over-blog.fr Pour en savoir plus sur le projet de TomaBW c'est par (cliquer sur lien)
Partager cet article
Repost0

Articles Récents

Problème ancilaire

Si une bonne âme peut me donner la technique pour réduire la taille de la colonne de droite d'un blog overblog à 3 colonnes, j'aprécierais grandement... (contact via le formulaire ou les commentaires aux articles)

sinon...